Biennale de Venise 2015

Published by

Posted on 18 novembre 2014

La modernité, promesse ou menace ?

Thème de la Biennale 2015

Des artistes des 89 pays représentés ont exposé dans les pavillons historiques des Giardini et de l’Arsenale.

“Le pavillon français propose une lecture critique du chemin de l’architecture française vers la modernité.
En réponse au thème d’ensemble de la biennale, « Fundamentals », l’exposition évoque avec quatre cas singuliers les contradictions qui ont marqué l’« absorption » de la modernité architecturale par la France. Caractérisée par la conjonction d’une intervention publique massive et d’une culture constructive originale, l’architecture française a laissé entrevoir un monde meilleur, dont la réalisation s’est accompagnée de multiples difficultés et de vives frustrations.
Le Pavillon présente quatre cas qui sont autant de facettes de cette situation : la séduction et la contrainte exercées par la maison Arpel du film de Jacques Tati Mon Oncle ; la tragique transmutation de la cité de Drancy, réalisation expérimentale des années 1930 devenue camp d’internement ; l’imagination appliquée par Jean Prouvé aux structures légères, et son échec face au modèle de la préfabrication lourde à la française, réexporté dans le monde dans les années 1950.”

Maquette de la maison de Jacques TATI   IMG-210   IMG-178

 

Au sortir d’une telle visite, c’est à nous architectes de réfléchir sur ces sujets, mais aussi à nous tous de prendre conscience des débordements que génère la modernité…..mais aussi de ces avantages que nous devons insérer dans notre conception architecturale !